Blog

Mourinho : l’éternel recommencement ?



premiereleague


Après une défaite 3 buts à 1 dans le North West derby, José Mourinho est licencié par Manchester United. Ses méthodes dures sont remises en cause et son management ne fonctionne plus avec la plupart du vestiaire. La gestion du cas Paul Pogba est le reflet de tous les maux. Entre les deux cela n’a jamais marché et la plupart des clashs ont été mis sur la place publique. Le début de saison est l’un des pires de l’histoire du club. Les Red Devils sont sixième à 11 points du top 4 synonyme de Ligue des champions. Mourinho laisse pourtant deux titres acquis lors de sa première saison (2016- 2017), une coupe de la ligue anglaise et une Ligue Europa. Ce qu’il s’est passé à United semble le copier-coller de la plupart des histoires du Chose One.

Porto l’exception, Chelsea les prémices

Le jeune entraîneur José Mourinho débute vraiment sa carrière d’entraîneur en 2002 à Porto. Auparavant il a occupé des postes d’adjoints, analyste vidéo dans différent clubs dont le Barça. Il a aussi entraîné chez l’ennemi au Benfica ainsi qu’à Leiria. Les débuts sont surprenants. Les méthodes d’entraînement sont novatrices et les résultats suivent rapidement. Il remporte le triplé championnat- coupe - coupe de l’UEFA en 2003. Il révèle notamment de grands joueurs comme Deco ou Ricardo Carvalho. La saison 2004 est l’apothéose avec un titre de champion mais surtout une victoire en Ligue des Champions face à Monaco. Il est temps pour lui de partir après avoir tout gagné.

Les sirènes anglaises se font pressantes et il signe à Chelsea, le nouveau riche. Le propriétaire russe Roman Abramovitch en fait l’entraîneur le mieux payé du monde à l’époque. En trois saisons, Mourinho fait mieux que tous les entraîneurs précédents de Chelsea, avec deux titres de champion d’Angleterre, une Coupe d’Angleterre, deux Coupes de la Ligue et une Supercoupe d’Angleterre. Seule la Ligue des champions se refusera à lui avec comme meilleurs résultats deux demi-finales en 2004-2005 et 2006-2007. À titre personnel, il est élu Manager de l’année en 2005 et 2006. Au bout de trois ans il quitte son poste, en Septembre 2007, officiellement à l’amiable. Et pourtant c’est une altercation avec le propriétaire qui serait à l’origine de ce départ. Déjà le début des embrouilles.

L’Inter, l’apothéose, le Real, la fracture

En 2008 il signe à l’Inter Milan. Dès sa première saison il remporte le championnat. L’année suivante il réalise un triplé unique : championnat-coupe et surtout la Ligue des champions en 2010. C’est ce titre qui marque l’apogée du règne de Mourinho en tant que meilleur entraîneur du monde. Il lui colle toujours l’étiquette d’entraîneur défensif mais qui gagne partout. Preuve en est en demi-finale de Ligue des champions face au Barça (3-1, 0-1) où réduit à 10 pendant une heure, il décide de faire jouer Samuel Eto’o latéral droit. Mais cela marche et l’inter fait tomber le tenant du titre pour rejoindre la finale 38 ans après sa dernière. Il quittera l’Internazionale pour le Real Madrid durant l’été suivant.

A Madrid il va falloir gérer les stars. Une sorte de nouvelle ère des galactiques avec Cristiano Ronaldo, Kàkà, Benzema est en marche pour redonner au Real son rayonnement en Europe (cinq échecs d’affilée en huitième). C’est la que nait la rivalité avec Pep Guardiola. Lors de son premier Classico il perd 5 à 0 au Nou Camp. C’est pourtant le seul à l’avoir battu l’année précédente avec l’inter. La suite de la saison est compliquée mais il remporte face à son rival la Coupe du Roi. Le plus gros échec est la demi-finale de Ligue des Champions perdue face aux Blaugrana (0-2 ,1-1). C’est après ce match qu’il s’en prend à la terre entière lors de la conférence de presse. Il sera suspendu 4 matches par l’UEFA. En 2011, lors de la finale de la Supercoupe d’Espagne il met le doigts dans l’œil du regretté Tito Villanova, l’adjoint de Guardiola. Les résultats sont très bons pour les Merengues mais sa nervosité permanente et son agressivité nuisent à la réputation du coach. Il remporte le championnat en 2012 mais l’Europe se refuse toujours au Real Madrid. Les relations se tendent avec les stars comme Cristiano qui lui reproche ses méthodes de management. Après être devenu le premier coach à gagner le titre de champion dans quatre championnats différents, la saison 2013 est un calvaire. Il ne remporte que la coupe d’Espagne, perd encore en demi de Ligue des Champions face à Dortmund et est largué en championnat. Le président Florentino Perez décide de le pousser gentiment dehors, après de nombreuses mésententes avec les piliers du vestiaires Casillas ou encore Ramos. Son passage à Madrid restera un échec puisqu’il n’a pas réussi à ramener l’Europe dans la capitale espagnole. Mais surtout on sent déjà après la gloire de l’Inter que ses méthodes agacent le plus grand nombre.

Le retour à Chelsea puis Manchester United : Mourinho est-il devenu ringard ?

L’été suivant il rebondit dans son ancien club de Chelsea. Il ne gagne rien jusqu’en 2015 et un titre de champion et une coupe de la Ligue. L’année suivante tout l’effectif semble lessivé par les méthodes du portugais qui ne payent plus. Il use partout où il passe et les succès se font plus rare et moins prestigieux. Il est limogé en Décembre alors que Chelsea est 16 ème du championnat. Il signe à Manchester à l’inter-saison pour succéder à Van Gaal. Malgré les deux titres (coupe de la ligue et ligue Europa) Il ne fait jamais l’unanimité dans son vestiaire en deux ans.

La suite on la connait… mais peut-elle se répéter une nouvelle fois ailleurs ? N’est-il pas devenu ringard dans sa communication et son style de jeu défensif ? Un grand président prendra-il le risque ? Il se murmure que Florentino Perez aurait besoin d’un grand coach mais pensera-t-il vraiment à lui ? Partout où il est passé Mourinho a laissé des effectifs et des clubs en ruine après son passage. Il a pourtant gagné. C’est pour cela qu’il restera comme l’un des plus grands entraîneurs de tous les temps. A 55 ans il paraît ringard et il est peu probable qu’il fasse évoluer ses méthodes.

Son palmarès : https://abonnes.lequipe.fr/Football/FootballFicheEntraineur348.html