Blog

Les "On dit" du Football



Petit topo des phrases bateaux sur le football. Certes, on trouve du sens dans ces expressions mais attention à ne pas être aveugle sur la situation actuelle. Acteur de nos choix, moteur de nos passions...
premiereleague


“Le football est un sport populaire.”

Populaire ? Si l’on entend par ce terme : quelque chose qui concerne et émane de la population, cette définition est à nuancer très précautionneusement. Le football n’appartient plus vraiment à la population dans le sens où l’argent est désormais moteur de directives politiques, administratives et… sportives. L’amas de billets provoque une soudaine envie de pouvoir et de contrôle. Sauf qu’à la base, ce sport insuffle une bouffée de solidarité, de cohésion et de dépassement de soi. Où sont passées ces valeurs ? Elles sont étouffées et confinées par un système devenu dangereux : un mécanisme aliénant qui altère ce qu’est ce sport. Ce mode de fonctionnement est aujourd’hui mis à mal par des révélations “chocs” à l’aide de sources connues ou inconnues, et relayées par des médias. On pourrait croire que c’est une découverte mais ces pratiques se font depuis bien longtemps, malheureusement. Alors oui, ce sport est populaire. On joue dans la cour de l’école, avec ses amis, sa famille.. Il l’est pourtant à moindre mesure. Il ne l’est plus quand on entre dans le monde à proprement parler “footballistique”. Qu’il soit amateur ou professionnel, on ne parle plus de sport populaire, on parle de la popularité de ce sport. Nuance…

premiereleague

“Le football est un sport d’équipe.”

Equipe? Quand on parle de football, on dit et c’est fondamental : c’est un sport collectif. Encore une fois, à la base. Comment faire comprendre à un enfant de huit ans qui débute en club que Ronaldo, Messi, Mbappé font partie d’un collectif ? Dans sa tête, ces joueurs sont des stars qui marquent des buts. Là intervient le rôle de l’éducateur. Dès la première seconde sur un terrain de foot, un enfant doit comprendre que la vraie valeur du foot c’est : jouer ensemble, avec et pour son équipe. Nous avons tendance à penser que c’est logique et normal. Pourtant, il est crucial de le rappeler parce que cette notion à tendance à s’effacer alors que c’est l’essence du football. Des joueurs talentueux, il y en a énormément. Des joueurs qui font rêver, aussi. Des joueurs qui sont talentueux, qui font rêver et font la promotion d’un sport collectif, un peu moins. Il ne faut pas les blâmer. Ce qu’il faut blâmer, c’est que le monde du foot est un monde de business, d'entrepreneurs, d’hommes d’affaires et plus encore… En prendre conscience et permettre l’expression de critiques des abus, c’est une chose. Maintenant, voulons-nous seulement dénoncer ou voulons-nous aussi prendre des mesures pour que cela change ?

premiereleague

“Le football est un sport d’homme.”

Hommes ? Les choses évoluent dans ce sport et les personnes qui le pratiquent aussi. Cependant, on ne peut nier des stéréotypes bien présents et souvent inculqués par des schémas que l’on reproduit sans réfléchir. Aujourd’hui, les médias diffusent des matchs féminins et de plus en plus de personnes curieuses s’y intéressent et y prennent goût. Ici, on parle de la pratique du football de manière professionnelle. Mais il y a encore beaucoup de travail à effectuer avant d’arriver à une égalité avec les hommes. Il n’est pas question de parler de salaire, de statut ou de capacité physique et technique. Il ne faut cependant pas les oublier. Par-contre, on ne parle pas souvent de légitimité. Dans le monde du football amateur, quand une femme pratique ce sport et qu’elle est confrontée au jeu avec des hommes, un mécanisme sans doute inconscient prend place. Une femme doit prouver qu’elle est capable de jouer parmi des garçons et on ne lui laisse pas souvent beaucoup de temps avant qu’elle se retrouve sur le banc. On peut constater qu’un garçon qui joue au foot, c’est quelque chose de naturel socialement. A l’inverse, une petite fille avec un ballon, c’est assez inhabituel. Il faut préciser que nous n’avons en aucun cas la prétention de faire des généralités. Mais c’est à nous de trouver les moyens de démocratiser encore plus cette pratique !

Beaucoup de choses se développent dans le monde du foot. L’objectif n’est pas de faire un constat déplorable et désespérant. Il est seulement nécessaire de mettre en lumière des choses qui sont intéressantes à débattre. Le but est de questionner cette pratique et son environnement afin que chaque joueur/joueuse puisse se retrouver dans celle-ci. L’équilibre est dur à trouver mais il est possible ! Aimer le football, c’est en parler et pas seulement le commenter, il est une pratique et un enjeu pour des millions de gens.