Blog

Bundesliga : le Klassiker remporté par le Borussia Dortmund après un match fou

Le Borussia Dortmund, leader incontesté de la Bundesliga, a battu sur le fil un Bayern Munich bien moins pâle que ces dernières semaines dans une Signal Iduna Park en furie. Marco Reus a été l’homme fort de ce Klassiker.


premiereleague


Le Bayern Munich, au bord de la crise et 3e du championnat, se déplaçait sur la pelouse du BVB hier soir, pour le compte de la 11e journée. Une ambiance de folie dans le Signal Iduna Park de cette équipe de Dortmund qui est leader incontestée de cette Bundesliga. De l’autre côté, on retrouve une équipe du Bayern au bord de la crise, avec un entraîneur Niko Kovacs menacé. Le coup de sifflet retentit, et le capitaine des joueurs de Dortmund Marco Reus donne le coup d’envoi, alors que le Mur Jaune rugit.

Le Bayern domine mais se fait peur

Pendant le premier quart d’heure, on sent que les Bavarois sont fébriles. Les transmissions sont mal assurées, les joueurs n’arrivent pas à se projeter vers l’avant, et l’équipe reste dans son camp, sans jamais arriver à s’approcher assez dangereusement des buts de Marwin Hitz, qui remplaçait un Roman Bürki blessé. Et les premières erreurs défensives arrivent très vite, puisque sur une mauvaise transmission, Marco Reus va aller défier Manuel Neuer, qui finira par s’imposer en plongeant sur sa gauche. 10e minute, premier frisson dans la défense Munichoise. Quelques minutes plus tard, au quart d’heure de jeu, Neuer est de nouveau sollicité par Bruun Larsen, qui cherchait Jadon Sancho au point de penalty. Mais 10 minutes plus tard, la possession Munichoise finira par porter ses fruits. Sur un centre de Serge Gnabry, esseulé côté droit, Robert Lewandowski vient placer une tête plongeante imparable dans la lucarne de Marwin Hitz, Zagadou étant trop court pour aller gêner l’international polonais.

Un penalty au retour des vestiaires

Pendant toute la fin de première période, le Bayern dominera la rencontre, et ne sera plus inquiété par une équipe de Dortmund qui manquera de réalisme et d’idées. Mais, au retour des vestiaires, Marco Reus se présente devant Manuel Neuer, et le gardien Allemand vient faucher le capitaine Borussen alors qu’il partait au but (49e). Penalty sifflé, et Marco Reus va finalement le transformer, prenant Neuer à contrepied. 1 but partout, le stade est en furie. Mais Lewandowski va venir climatiser l’ambiance quelques minutes plus tard, après un bon travail de Gnabry qui trouve Kimmich dans la surface. Ce dernier vient donner une offrande à Lewandowski, en piquant un petit ballon qui viendra se déposer sur la tête du polonais, qui n’a plus qu’à finir dans le but vide. 53e minute, 2-1 en faveur du Bayern. Après ça, Neuer va sauver les siens à deux reprises, d’abord sur une frappe de Marco Reus à la 59e, puis sur une frappe de Paco Alcacer, entré en jeu à la place de Mario Götze (62e).

Alcacer en super sub

Le Borussia Dortmund va pousser pour aller chercher une égalisation, et Marco Reus va finalement l’obtenir d’une sublime reprise en demi volée qui ira se loger dans le petit filet droit de Neuer, sur une merveille de centre de Piszczek (2-2, 67e). Après ce but, la défense du Bayern va manquer cruellement de confiance, et le bloc haut des joueurs de Kovacs va se faire surprendre. Après une perte de balle de Ribéry côté gauche et une superbe talonnade de Marco Reus, Axel Witsel vient donner un superbe ballon dans la profondeur à Paco Alcacer, qui va se présenter seul face à Neuer et placera un superbe ballon piqué dans les filets du gardien Bavarois. 3-2, 73e, 8e but de la saison pour Alcacer, qui est clairement la bête noire de toutes les défenses du championnat, lui qui est encore une fois entré en cours de jeu. Les Borussen vont trembler jusqu’au coup de sifflet final, mais vont tenir la baraque jusqu’à la fin de la rencontre, même si Lewandowski pensait arracher le nul sur une superbe madjer après un centre de Kimmich, mais le but sera refusé pour hors-jeu.

Les conséquences au classement

Avec cette victoire, les joueurs de Lucien Favre se positionnent plus que jamais en tant que leader de la Bundesliga, avec 4 points d’avance sur Mönchengladbach. Le Bayern, avec ce résultat, se retrouve relégué à 7 points de son adversaire du soir, et pourrait même se faire doubler par Leipzig en cas de victoire de cette dernière équipe face à Leverkusen dans le dernier choc de cette 11e journée de championnat.